Événements passés

31 oct 2017
LA MUSE RECRUTE

Lire la suite
10 nov 2017
30 ANS AMAR

Lire la suite
17 nov 2017
CINÉREPAS#3 [Pour le réconfort]

Après le film, on passe à table !

15 € soirée complète [Film + Repas]

POUR LE RÉCONFORT => Réservation conseillée

Critique lors de la sortie en salle le 24/10/2017  

Par Jérémie Couston

Tourné en quelques jours dans la campagne orléanaise avec ses camarades du Conservatoire, « sans scénario et sans l’aide du CNC », pour n’avoir de comptes à rendre à personne, et surtout pas aux institutions qui financent et polissent le cinéma français, le premier long métrage de l’intranquille Vincent Macaigne se veut fougueux et humble. A peine un film, mais « un geste », comme se plaît à le décrire son auteur. Le montage s’est étalé sur quatre ans, entre un Dom Juan pour Arte, une douzaine de films comme ­acteur et les répétitions de trois créations pour les planches.

Les habitués de son théâtre, plein de vacarme et de fureur juvénile, peuvent d’ailleurs ranger les boules Quies. A côté, Pour le réconfort est un film presque apaisé. Du moins en surface. Très librement adapté de La Cerisaie, de Tchekhov, il ravive avec à-propos la lutte des classes, qui n’a disparu que dans l’esprit des nantis. De retour du Mexique et de New York, où ils ont joué les cigales, deux héritiers, frère et sœur, arpentent le domaine qu’ils envisagent de vendre à un ami d’enfance moins bien né qu’eux, devenu petit patron de BTP et ayant gardé une rancœur sociale. Il les voit comme « des bourgeois qui jouent aux péquenots. Dans un paquet de pays et un paquet d’époques, ces mecs-là, on leur aurait coupé la tête ». 

Chez Macaigne, on dialogue peu, on s’invective, au milieu des champs, autour d’une table, dans une voiture. « Ta putain de France, elle s’est construite sur des mecs comme moi »,renchérit l’ex-prolo. « T’es pauvre, tu resteras pauvre. Même si tu deviens riche, tu ­resteras pauvre », se défend le rentier. Voilà un film générationnel, qui pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses sur cette jeunesse française incapable de trouver sa place parmi les baby-boomeurs devenus « papy-boomeurs » triomphants. Pour tenir debout, elle peut compter sur Macaigne, rebelle sans cause et sans illusions, sinon celle de redonner un peu d’espoir.

Lire la suite
18 nov 2017
PRÉAMBULE LETTRES D'AUTOMNE

[18h] INCENDIES De Denis VILLENEUVE. Canada / 2010 / 2h 03. Avec Rémy Girard, Lubna Azabal, Mélissa Désormeaux-Poulin.  A la lecture du testament de leur mère, Jeanne et Simon Marwan se voient remettre deux enveloppes : l’une destinée à un père qu’ils croyaient mort et l‘autre à un frère dont ils ignoraient l’existence.             

[21h] PAYS RÊVÉ De Jihane CHOUAIB. France / 2017 / 1h 25. Avec Patric Chiha, Wajdi Mouawad, Nada Chouaib. Dans le Liban d’aujourd’hui, des Libanais de l’étranger, enfants de la guerre, se mettent en quête d’un « pays rêvé ». 

Lire la suite
25 nov 2017
Rencontre avec Mehrdad OSKOUEI, réalisateur

 

DES RÊVES SANS ÉTOILES De Mehrdad OSKOUEI. Iran  / 2017 / 1h16 .

À Téhéran, dans un centre de détention et de réhabilitation pour mineurs, des adolescentes détenues pour crimes et délits, voient leur vie s’écouler ou gré des rires, des chants et de la mélancolie.    

Sam 25 Nov. 20h30

RENCONTRE AVEC LE REALISATEUR 

 

Lire la suite
02 déc 2017
CINE-REPAS-CONCERT AVEC EL MEDIODIA

AVANT-PREMIERE
LA FIANCÉE DU DÉSERT  

De Cecilia ATAN, Valeria PIVATO. Argentine, Chili / 2017 / 1h 18.  Avec P. García, Claudio Rissi 
Teresa, 54 ans, a toujours travaillé au service de la même famille jusqu'au jour où elle est contrainte d'accepter une place loin de Buenos Aires. Elle entame alors un voyage à travers l’immensité du désert argentin.

SOIRÉE EN PARTENARIAT AVEC EL MEDIODIA 

20h -> Repas-Concert avec Fabian y Alejandro, duo de musique latino

Réservation conseillée

Lire la suite
07 déc 2017
CinéMusic avec le Rio

CinéMusic - une coproduction Eidos Cinéma / Le Rio

Tarif film : 6,50€



19H ► Concert avec Mandiwa

Duo acoustique minimaliste

La guitare de David Clavel et le saxophone de Dirk Vogeler créent une alchimie entre rythmes d’ailleurs et mélodies personnelles, dans une ambiance intime. La rencontre riche en énergie entre le chanteur guitariste lozérien et le saxophoniste allemand dégage une atmosphère profondément apaisée et sereine. Inspirée de musique traditionnelle africaine et instillée de blues, la finesse et la limpidité des arrangements permettent à l’auditeur de se laisser dériver dans un univers qui navigue entre exotisme et intériorité. Un spectacle aérien d’une grande pureté.



21H ► Projection du film The Music of Strangers: Yo-Yo Ma and the Silk Road Ensemble de Morgan Neville
Avec humour, tendresse et émotion, Music of Strangers nous raconte l’histoire de personnes exceptionnelles de talent, d’humilité et de générosité, des musiciens prodigieux venus du monde entier et rassemblés à l’initiative de Yo-Yo Ma. Des plus grandes salles de concert européennes aux camps de réfugiés de Jordanie, des rives du Bosphore aux montagnes chinoises, ces virtuoses unissent leur art et leurs cultures et font la démonstration qu’avec des idées simples et des convictions fortes, on peut changer le monde.

 

Lire la suite
15 déc 2017
GEM ADO fait son cinéma !

Grande soirée cinéma avec le GEM Ado dans le cadre de Passeurs d'images en Occitanie !

Lire la suite
31 déc 2017
LA MUSE SAISON 3 : ADHÉREZ !

Lire la suite
12 jan 2018
CINÉ-PALESTINE "A L'OUEST DU JOURDAIN"

« A l’ouest du Jourdain » : images rapides d’un

conflit sans fin

Pour la première fois depuis 1982, le cinéaste Amos Gitai filme en Cisjordanie, entre découragement et précipitation.



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/10/11/a-l-ouest-du-jourdain-im...

 

 

Plus d'infos : http://www.sddistribution.fr/film/a-l-ouest-du-jourdain/126

 

Lire la suite
18 jan 2018
CINÉ-PATRIMOINE "LA FEMME D'À CÔTÉ"

CINÉ-PATRIMOINE

Ciné-Patrimoine, un nouveau rendez-vous de la Muse pour voir et revoir des classiques du cinéma mondial. Dés le mois de janvier, ouverture d'un cycle “Actrices”, autour de trois films :

La Femme d'à côté de François Truffaut,

De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites de Paul Newman,

Opening Night de John Cassavetes.

Trois très beaux personnages de femmes en butte au carcan des conventions sociales à une époque, les Années 1970, où celles-ci connaissent leurs lézardes. 1ère séance le Jeu 18 Jan à 20h30.

 

Lire la suite
19 jan 2018
CINÉ-REPAS "LUCKY"

Depuis septembre dernier, l’association Eidos propose mensuellement au cinéma La Muse à Bressols un rendez-vous cinématographique pas comme les autres. Certains films ne bénéficient pas, on le sait d’un battage médiatique important. Nettement plus fragiles que d’autres, le public risque de les manquer faute de communication. Attachée à la volonté de faire découvrir le cinéma contemporain sous toutes ses formes, l’association Eidos veut aider ces films à trouver leur public en proposant une soirée complète, un film + un vrai repas (entrée, plat, dessert + 1 verre de vin) pour la modeste somme de 15€ l’entrée. La formule, qui a déjà fait ses preuves, permet de s’attabler après le film dans une atmosphère chaleureuse et conviviale. 

C’est au tour de Lucky, un film de John Carroll Lynch, d’être ainsi mis en lumière, fable américaine indépendante qui brosse le portrait d’une petite bourgade paumée au milieu des cactus mais qui jette en même temps un regard oblique sur l’Amérique d’aujourd’hui. Parmi les habitants, il y a surtout le vieux Lucky qui découvre, après une chute dans sa cuisine un matin, une vérité très simple mais déstabilisante : comme tout le monde, il n’est pas éternel. Sorte de fable métaphysique en forme de western crépusculaire et poétique, le film apparaît comme un hommage à un acteur grand et discret, Harry Dean Stanton que l’on avait notamment découvert en Europe dans Paris Texas de Wim Wenders. Inspiré de la vie de l’acteur, disparu peu de temps après le tournage, Lucky est merveilleusement incarné par un acteur qui entend témoigner qu’au pays de Donald Trump, il reste quelques lieux perdus où se manifestent une intelligence des rapports humains, des formes de solidarité et aussi, un goût prononcé pour la liberté et l’impertinence – Réjouissant et réconfortant ! 

Ciné-repas - Vendredi 19 janvier à 19h00  

LUCKY

Lucky est un vieux cow-boy solitaire. Il fume, fait des mots croisés et déambule dans une petite ville perdue au milieu du désert. Il passe ses journées à refaire le monde avec les habitants du coin. Il se rebelle contre tout et surtout contre le temps qui passe. Ses 90 ans passés l'entraînent dans une véritable quête spirituelle et poétique.

« Lucky » : l’adieu à l’acteur Harry Dean Stanton

Le film de John Carroll Lynch est bâti autour de son héros, dont l’interprète est mort depuis.



En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/12/13/lucky-l-adieu-a-l-acteur...

 

 

Lire la suite
24 jan 2018
CINÉ-BLABLA "ZERO PHYTO / 100 % BIO"

SYNOPSIS

Les cantines biologiques se développent presque aussi rapidement que l’arrêt des pesticides dans les communes françaises. Des femmes et des hommes, conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, agissent pour des paysages en transition au travers d’initiatives vertueuses !

PLUS D'INFORMATIONS

Après Insecticide Mon Amour, le réalisateur Guillaume Bodin présente Zéro phyto 100 % bio, son nouveau documentaire. Une enquête passionnante sur plusieurs communes françaises qui n’ont pas attendu l’entrée en vigueur le 1er janvier 2017 de la loi Labbé interdisant l’utilisation de pesticides dans les espaces publics pour changer leurs pratiques. Ce film met aussi en avant les pionniers de la restauration collective biologique et leurs partenaires : associations, entreprises, agriculteurs, ingénieurs, artisans qui ensemble contribuent à l’amélioration de la qualité des repas dans les collectivités. Les associations Générations FuturesBio Consom'acteurs et Agir Pour l'Environnementsont à l'initiative de ce projet.

UNE PETITE RÉVOLUTION EST EN MARCHE DANS LA GESTION DES ESPACES VERTS.

À Versailles, Miramas, Grande-Synthe, Langouët et Laurenan, la présence de pesticides chimiques de synthèse dans les espaces publics est déjà de l’histoire ancienne. À budget constant, voire inférieur, ces villes et villages arrivent à maîtriser les herbes folles autrement et fleurir ou cultiver des surfaces auparavant inutilisées. Cette dynamique écologique renforce les liens sociaux, permet de préserver la santé des techniciens comme des citoyens et engendre d'autres projets, notamment culturels.

Privilégier les espèces vivaces et endémiques, aider les professionnels et les citoyens à adopter de nouveaux réflexes, inciter les entreprises à innover pour mieux répondre aux nouvelles pratiques paysagères sont autant d’actions qui participent à une gestion écologique globale des villes, tout en respectant la santé des habitants.

DU 100 % LOCAL ET BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE, C’EST POSSIBLE !

Le projet de loi imposant 20 % de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective n’a pas été adopté au Sénat, mais cela n’a pas empêché certaines communes de prendre les devants.

À Mouans-Sartoux, la régie agricole municipale répond à l'essentiel des besoins alimentaires de la commune. Le reste est fourni par des fermes biologiques locales.

À Langouët comme à Paris, dans les 2e et 5e arrondissements, les élus ont adopté des mesures drastiques pour améliorer la qualité des repas et collaborent étroitement avec des agriculteurs bio et des associations de leur région.

Comme le dit le maire de Barjac, « nourrir, c’est aimer », alors pourquoi « lésiner » quand il s’agit de nourrir nos enfants ? Les populations des hôpitaux, des prisons, des écoles ou des maisons de retraite n’ont-elles pas droit à une alimentation saine et de qualité ?

Conscients de leurs responsabilités en termes de santé publique et d’environnement, ces acteurs de terrain ne livrent pas de solutions toutes prêtes, mais décrivent plutôt les étapes qu’ils ont franchies pour mener à bien leurs projets. Leur expérience montre que toutes les communes, quelles que soient leur taille et leur couleur politique, peuvent changer leurs pratiques.

Un documentaire d’utilité publique à diffuser le plus largement possible.

INTERVENANTS

MUSIQUE

  • Marion Vincent-Royol - Musique originale
  • Emily Loizeau - Chateuse engagée sur la question des cantines (mais pas que)
  • Saint Michel - Groupe de musique Versaillais

ÉQUIPE

  • Guillaume Bodin - Auteur, réalisateur, producteur et distributeur
  • Silvère Chéret - Mixage son & Voix Off
  • Ludovic Caillot - Graphisme & Animation
  • Isa Blangonnet - Illustration de l'affiche
  • Anne-Laure Éteve - Graphisme de l'affiche et du matériel de communication

Affiche Zéro Phyto 100% Bio

 
Lire la suite
26 jan 2018
CINÉ-DANSE {Compagnie Pedro Pauwels}
DANSE ET VIN 

 

Que peut réunir deux mondes de prime abord très éloignés l’un de l’autre, la Danse et le Vin ? 

Considérant mon travail de chorégraphe comme découvreur, agitateur de sens, la pratique de la dégustation d’un vin peut en être un des moyens. 

Eveiller, réveiller nos sens, qui nous font si souvent défaut, ne permettrait-il pas de mieux appréhender l’art, la danse ? 

Dans ma pratique de la danse, la notion de plaisir, plaisir de la chair, a une place prépondérante. Un plaisir certes ici provoqué, tel le plaisir de l’ivresse après avoir humé un vin par exemple… 

La dégustation reste en soit un moyen, un inducteur. L’objectif pour moi étant de développer la perception sensorielle. 

A travers cette rencontre atypique éveiller nos sens : le regard, l’odorat, l’ouïe, le toucher, le goût. Le tout sur le mode de la convivialité. 

 

Pedro Pauwels

 

A partir des rudiments de la dégustation d’un vin, éveiller nos sens pour mieux percevoir la danse … 
Ce moment de danse et de dégustation sera suivi par le dernier film du réalisateur de “Mondovino”.

A partir de 19h30 - Soirée complète : 15 €

Places limitées, réservation vivement conseillée.

RÉSISTANCE NATURELLE  un film de Jonathan NOSSITER, Paula PRANDINI. France, Italie / 2014 / 1h25.  Avec Stefano Bellotti, Elena Pantaleoni, Giovanna Tiezzi _ Documentaire  _ En quelques années, des agriculteurs libres ont transformé la conception du vin ainsi que son marché en produisant un vin dit « naturel ». Par goût de la liberté, de la transmission, de l’honnêteté artisanale et de la santé de la planète (et de ses habitants), ils sont entrés en résistance. 

Lire la suite
02 fév 2018
Dans le ventre du serpent

De Nathalie Vannereau / France / 2016 / Production : Les Films du Rhizome / 1h20. Avec Jean-Michel Coulon (Denis) et Woohpy (Yvonne ).
Guérisseuse dans un village du Bénin, Yvonne a sa place de première épouse auprès du chef du village, jusqu’à l’arrivée de ce photographe français... De Ouidah à Abomey, Yvonne et Denis réempruntent le parcours des esclaves jadis déportés des côtes du Bénin. Séance en présence de la réalisatrice, Nathalie Vannereau. 

Lire la suite

Pages